Tout au long de l’histoire, Dieu a utilisé les gens occupant des emplois dans des entreprises ordinaires pour faire avancer son royaume et accomplir ses desseins. Il en va de même aujourd’hui. La principale force missionnaire dans le monde est composée d’hommes et de femmes qui se déplacent dans des contextes transculturels pour y exercer leur profession ou pour leurs études, et qui servent le Christ par leur vie et leur travail. Ces personnes ne sont peut-être pas comptabilisées dans les statistiques des missions mais, par la grâce de Dieu, elles ont un grand impact. Aujourd’hui, la plupart des groupes de population non atteints ou moins atteints vivent dans des nations fermées aux missionnaires traditionnels. Pourtant, ces mêmes pays accueillent volontiers des hommes et des femmes chrétiens dans l’exercice de leur profession. Nous croyons donc que Dieu utilisera ces groupes clés pour remplir sa grande mission.

« Nous exhortons vivement les responsables d’Église à comprendre la portée stratégique du ministère sur le lieu de travail et à mobiliser, équiper et envoyer les membres de l’Église comme missionnaires dans le monde de travail, à la fois dans leur propre communauté locale et dans des pays qui sont fermés aux formes traditionnelles de témoignage évangélique. Nous exhortons vivement les responsables de mission à intégrer à part entière les “ faiseurs de tentes ˮ dans la stratégie missionnelle mondiale. » L’engagement du Cap II-A-3

Vous trouverez davantage d’éléments sur la version anglaise de cette page